Vincent Mégnan

Professeur diplômé de l'enseignement supérieur de la jeunesse et des sports - directeur technique de l'école Shindozen 35.

Ceinture Noire 5ème DAN

Vincent Mégnan enseigne le Karaté Do Shotokan depuis plus de vingt ans.

Chargé de la formation des assistants et animateurs fédéraux, il contribue au développement du karaté au sein du département d'Ille et Vilaine.

Investi dans une pratique martiale tout en préservant l'intégrité physique et psychologique de ses apprenants, Vincent Mégnan ne cesse de chercher à améliorer sa pédagogie et sa pratique. Fort de constater que de nombreux pratiquants d'arts martiaux et de karatékas se blessaient au fil des années, Vincent a cherché à pratiquer puis transmettre un karaté plus respectueux du corps et de l'esprit des pratiquants. Ses recherches l'on amené à obtenir un DESJEPS en karaté afin d'acquérir une meilleure connaissance en biomécanique du mouvement, mieux planifier les séances avec une phase de préparation du corps, une phase d'étirements, une phase technique puis une phase de retour au calme. Chaque phases est essentielle pour préserver l'intégrité physique de chacun.

Afin d'apporter encore plus de précision dans à son approche ollistique de la pratique et de l'enseignement, Vincent s'intéressa aux muscles posturaux, muscles profonds permettant de préserver le corps dans le mouvement. La rencontre avec la méthode Pilates fut une révélation, la formation une évidence pour apporter à ses cours une forme plus analytique et préserver davantage les pratiquants.

Pratiquer oui, mais en préservant les apprenants.

Vincent a également eu la chance de pratiquer le karaté avec une experte en technique, en connaissance des énergies par sa formation en Shiatsu, doté d'une très grande souplesse liée au travail et à sa pratique de la danse. Nadia Dumont a su initier Vincent à l'art de la souplesse durant leurs années de collaboration depuis plus de dix ans.

La souplesse s'acquiert comme toute pratique, même si nous ne sommes pas tous égaux dans cet exercice. Comment mieux appréhender la souplesse, comment la transmettre, est-elle si nécéssaire que cela ? Autant de réponses que Vincent a été chercher dans la validation d'une formation entièrement dédiée au stretching. Préserver le corps, éviter les lésions, phase de récupération active et passive, les étirements nous enseignent comment préserver notre corps et permettent à tous de se sentir mieux.